Renouée japonaise

Comment la reconnaître ?


Pourquoi est-elle nuisible ?

Cette plante réduit grandement la diversité végétale par sa croissance hâtive et par la sécrétion de toxines qui affectent les autres plantes. La renouée japonaise se propage rapidement simplement par la dispersion d'un bout de tige ou de racine. Ses tiges sont tellement robustes qu'elles s'insèrent dans les fissures des chaussées et percent les toiles de piscine. Ses impacts environnementaux sont nombreux, comme la diminution de la faune et de la flore du Québec.


Conseils et astuces pour la contrôler :

  • Signaler la présence de la renouée japonaise à votre municipalité.
  • Agir dans les plus brefs délais pour éviter sa propagation en l'arrachant.
  • Jeter tous les résidus de la plante (tiges, feuilles, racines, terre, etc.) dans des sacs noirs et les disposer dans la collecte des déchets.
  • Ne pas la composter et ne pas la disperser dans l'eau.
  • Nettoyer tous les équipements qui ont été en contact avec la plante (gants, souliers, pelle, pneus de voiture, etc.).
  • Assurer un suivi rigoureux.


Pour en savoir plus :